Comparatif des amortissements Robien et Scellier

Jusqu’au 31 décembre 2009, vous avez encore le choix entre les amortissements Robien et Scellier pour vos investissement immobiliers dans le neuf. Passé le 1er janvier, seul le dispositif Scellier restera en vigueur. D’ici là, si vous avez un projet d’investissement dans le neuf, il faut bien choisir entre ces deux incitations fiscales.

Commençons par un petit rappel…

Le régime Robien (recentré) est le plus ancien des deux. Il permet d’amortir le prix d’achat du bien immobilier en deux étapes : 6% par an sur les sept premières années, et 4% sur les deux suivantes. Résultat final : l’amortissement peut aller jusqu’à 50% du prix d’achat du bien immobilier.

Le dispositif Scellier, quant à lui, propose une réduction d’impôt égale à 25% (du prix d’achat, toujours), également étalée sur 9 ans.

Nous avons donc d’un côté 50% d’amortissement, et de l’autre 25% de réduction d’impôt. Toute la différence est là : amortissement (déduction) contre réduction. L’amortissement intervient avant imposition (il vient réduire votre revenu déclaré), donc l’avantage économique est directement lié à votre taux marginal d’imposition. La réduction intervient après imposition, en diminuant directement l’impôt dû, donc l’avantage économique est le même pour tous.

Pour éclairer la différence, prenons un exemple simple sur neuf ans : un appartement neuf d’une valeur de 100 000 € (oui, c’est difficile à trouver par les temps qui courent…). Avec l’amortissement Scellier, le calcul est simple : 25 000 € de réduction d’impôt pour tout le monde, quel que soit le revenu. Avec le régime Robien, nous aurons différentes économies d’impôts suivant la tranche d’imposition, mais, au mieux (tranche à 40%), l’économie atteindra 20 000 €.

Gagnant du match : la loi Scellier.

Il faut tout de même garder en tête que ces dispositifs peuvent s’étendre en respectant des contraintes supplémentaires, telles qu’un plafond de revenus pour le locataire du bien. Pour vous faire une idée plus précise et chiffrée en fonction de votre situation réelle, vous pouvez effectuer une simulation des dispositifs Borloo et Scellier de cette manière :

  • Ajustez les hypothèses de la simulation à votre situation personnelle
  • Créez un projet d’achat immobilier mis en location, et choisissez le régime Scellier
  • Copiez ce projet, et choisissez le régime Robien pour le nouveau projet

Vous aurez alors tous les avantages fiscaux des deux dispositifs d’investissement locatif chiffrés pour votre cas particulier.

Suivre les commetaires avec le flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un comentaire, or trackback depuis votre site.

3 Commentaires »

 
 

Laisser un commentaire

XHTML : Vous pouvez utiliser ces balises : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>